nous et vous pour l'Ecole

Publié dans L'actu vue par Nous

Mardi 1 septembre 2015 Bonne rentrée !

lundi, 31 août 2015 13:55

C’est un article un peu particulier que nous voulons vous proposer en ce jour carrément particulier pour nos enfants !

La rentrée des classes !

Appréhension, impatience, curiosité, fierté !

Que de sentiments mêlés !

Nous nous insurgeons, nous adultes contre ce qui nous est proposé par nos dirigeants depuis quelques années afin de réduire la dette et augmenter l’instruction.

Je partage le point de vue d’Edgar Morin :

« La politique est arrivée à un degré zéro de la pensée. », les solutions politiques qui nous sont proposées découlent de propositions, d’incitations, pour ne pas dire de directives qui émanent d’institutions mondiales « devenues totalement insuffisantes, impuissantes et arbitraires, comme l’ONU, ou déviées, comme le FMI ».

 

 

Mais nevE , c’est aussi nous et vous POUR l’Ecole.

Alors, en accompagnement des bonnes résolutions de nos bouts de chou, voici une liste de propositions, de pistes, de réflexions AUTRES, DIFFERENTES, CONSTRUCTIVES.

Ce sera un peu un inventaire à la Prévert, tout commenter serait bien trop long, mais vous pouvez chercher ce qui vous touche.

Peut-être aussi laisser quelques observations, car nous n’allons pas passer notre vie à démonter un système, il importe bien plus d’en proposer un nouveau : le "buen vivir"  proposé par E. Morin toujours, transposé à l’école.

Thierry Ledru, dans son blog, nous offre une multitude de réflexions d’un enseignant qui souhaite «  éveiller » ses élèves, c’est une belle balade enrichissante et rassurante.

J’attire votre attention sur "apprendre sans professeurs".

Il y a matière à cogiter ;-) mais pas de panique l’idée n’est pas de supprimer les enseignants.

Encore que : "Je vis donc j'apprends"...

 « Il est naturel pour les gens d’apprendre, chacun à sa manière. Il est naturel pour les enfants de vouloir comprendre le monde autour d’eux. »

Cette idée-là est à creuser.

L’envie d’apprendre est naturelle, et pourtant pour beaucoup, la scolarité, ça coince.

Alors qu’est ce qui cloche ?

L’ennui ?

Lisez cet article ! Je pense pour ma part, lire le bouquin.

Cela ressemble à un constat négatif mais pas que : elle voudrait "réenchanter l’école" : quelle belle idée !

Là encore il ne s’agit pas de dénigrer les profs : de 25 à 30 élèves dans une classe il faut bien gérer, il ne s’agit pas que ce soit un champ de foire… cela n’empêche pas de réfléchir à cet ennui dont elle parle. Quand elle écrit : "On m’a enseigné un monde de connaissances dans lequel ma présence était superflue", cela a un sens.

Hé hé ! Un sens !

Alors ceci aussi, piqué chez Thierry Ledru, "l’éducateur comme passeur de sens " de René Barbier.

La quadrature du cercle, les motivations, mais que va-t-on faire à l’école ?

Bonne question ! Une courte animation à voir, à écouter !

Des enseignements peuvent être tirés aussi des travaux réalisés avec les « décrocheurs ».

Il y a des années, suite à une émission suivie à la télé, je m’étais procuré le livre "Décrocheurs d'école" de Gilbert Longhi et Nathalie Guibert et je m’étais rendue au Lycée Jean Lurçat.

Cet entretien, bien que datant, est intéressant : que souhaitons-nous pour nos enfants ?

On y trouve cette phrase : "L’égalité, c’est quand chacun peut aller au bout de ses capacités en étant respecté, même si elles ne sont pas exemplaires. C’est continuer les études au plus près de ses désirs et si possible dans la perspective d’une ascension sociale."

 

J'aimerais que ce soit ce que l'on propose à tous nos enfants : aller au bout de ses capacités en étant respecté.

Cela ne signifie pas les conduire tous au même endroit.

Le lycée existe toujours et évolue chaque année.

Nous vous souhaitons à tous une bonne rentrée ! 

 

Dernière modification le mardi, 01 septembre 2015 11:56
Lu 76001 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)